Passera-t-y ou passera-t-y pas ?

Le facteur n’est pas passé
Il ne passera jamais
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche !

Avec son air facétieux, cette comptine nous rappelle combien le temps est suspendu jusqu’à l’arrivée du facteur. Certes, nous sommes passés au tout digital, ou presque. E-mails, SMS, pièces-jointes et documents accessibles en ligne ont supplanté en grande partie le courrier postal. Néanmoins il est encore, même de nos jours, incontournable. Et nous ne sommes pas disposés à tourner le dos au passage du facteur, même si on l’a chanté avec insouciance.

N’habite Pas à l’Adresse Indiquée (NPAI*)
Pour s’épargner la contrariété ou le préjudice d’un courrier non distribué, rien ne vaut une adresse postale à jour auprès de nos correspondants. Oui, notre mobilité est plus fréquente. Assurément, le nombre des organismes auxquels nous sommes rattachés, soit par l’adhésion à une convention ou un à contrat, soit par obligation administrative, nous impose de transmettre notre adresse à chaque fois. Dès lors que nous déménageons, la tâche qui nous attend peut s’avérer fastidieuse. Mais ne pas y apporter toute notre vigilance peut nous être dommageable.

Qu’y a-t-il de si important dans nos courriers ?
Un organisme mutualiste appartient à ses adhérents. Et l’une des valeurs cardinales de cet engagement est la Responsabilité des uns vis-à-vis des autres. Une autre, la Démocratie, implique que tout adhérent soit informé justement et régulièrement. Non seulement sur son ou ses contrats, mais aussi au sujet de la vie de la mutuelle, dans laquelle il peut s’impliquer au sein de la gouvernance. Rappelons qu’une mutuelle s’appuie sur l’équivalence 1 adhérent = 1 voie.

Et le facteur dans tout ça ?
Lui ? mais il ne demande qu’à vous apporter votre courrier. Les adhérents MUTAC reçoivent chaque année de ses mains, des informations primordiales. Sur la situation de leur contrat indiquant, selon sa nature, le nouveau montant du capital, celui des cotisations à venir, des dates d’échéances, des valeurs de rachat ou de mise en réduction, des dépôts effectués, du solde antérieur et du nouveau, des intérêts, des charges, etc. Ces informations sont essentielles à chacun pour préserver la maîtrise de ses affaires.

Penser à ses proches
Prévenir notre entourage d’un changement d’adresse est naturel. Cette attention à l’égard de MUTAC a une vertu particulière pour l’adhérent. Car s’il pense à communiquer sa nouvelle adresse à sa mutuelle, non seulement il est assuré de recevoir des informations personnelles de première importance, mais il se donne aussi le choix de ne pas laisser ses proches dans l’ignorance de sa souscription à un contrat d’assurance obsèques. Et ce cas évite bien des complications, au moment du décès, pour bénéficier pleinement des services qu’il a contractés et des facilités pour la prise en charges de ses obsèques.

(*) NPAI, (acronyme pour "N'habite Pas à l'Adresse indiquée") informe l’expéditeur que le courrier postal n'a pu être distribué, généralement à cause d'une erreur portant sur l'adresse. Ces NPAI sont donc renvoyés à l'expéditeur par la Poste et entrainent un double surcoût (traitement et affranchissement inutile).

NPAI