Les AVC sont la première cause de mortalité chez les femmes

AVC première cause de mortalité chez les femmes

Chaque année, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) causent la mort d’environ 30 000 personnes, dont une majorité de femmes. L’AVC est ainsi devenu la première cause de mortalité chez celles-ci, devant le cancer du poumon, avec plus de 18 000 décès enregistrés en 2013, et la troisième chez les hommes (13 003 décès sur la même période). C’est ce que nous apprend une étude parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH, n° 5, 21 février 2017). Des progrès ont toutefois été réalisés ces dernières années, puisque le taux de mortalité par AVC a globalement diminué d’un peu plus de 13 % entre 2008 et 2013, notamment grâce au développement d’unités neurovasculaires spécialisées permettant les prises en charge précoces. Les personnes de plus de 85 ans et les femmes âgées de 45 à 64 ans ne sont cependant pas concernées par cette baisse du taux de mortalité. Pour les femmes, le phénomène s’expliquerait essentiellement par une forte augmentation du tabagisme dans cette tranche d’âge.