Les 3 gagnants des prix de la Fondation MUTAC sont connus. Ils recevront chacun un chèque de 5 000€.

Le Jury de la 2e édition des prix de la Fondation MUTAC a rendu son verdict mercredi 4 mai dernier. 3 lauréats (voir ci-dessous) recevront un chèque de 5 000€ chacun pour des projets réalisés en 2015. La lutte contre l’isolement des personnes âgées, objet de la Fondation MUTAC, est le socle moteur commun de leurs actions.

L’année 2016 a vu le nombre de dossiers de candidature augmenter de manière significative. Plus de 60 structures ont exposé un projet qui a retenu l’attention du jury. Ce chiffre confirme, encore une fois, la prédominance accordée par les français à la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

La Fondation MUTAC tient à féliciter tous les participants pour leur engagement et la créativité de leurs projets dans cette lutte plus que jamais au cœur des préoccupations de notre société.

Les lauréats :

  • Association TOURNESOL, Artistes à l’hôpital (Paris – Île-de-France)
    « Le chant des souvenirs » : des artistes accompagnent les personnes âgées isolées ou alitées, dans un projet d’expression.  Ils créent  avec eux, autour de la musique, de la littérature et de la poésie, un dialogue à deux voix permettant à la personne âgée d’exister comme acteur de sa propre vie de ses choix et de ses goûts.
  • Bien Vieillir en Val de Joux (Saint Bonnet de Joux  - Saône et Loire)Un centre d’activité de jour est ouvert aux aînés isolés du territoire afin de rompre leur isolement, de les aider à maintenir leur autonomie et de leur offrir un accompagnement au moment des ruptures de vie. BVVJ s’appuie sur la participation des jeunes en services civique dont la mission est d’animer le centre mais aussi de se rendre chez les aînés isolés, d’établir un lien avec eux et de les inciter à se rendre au centre d’activité afin qu’ils reprennent  confiance en eux en créant du lien social.
  • Association ECOS (Nantes – Loire-Atlantique)« Les Jardins partagés » : sur la commune de Rezé, les propriétaires âgées en possession d’un jardin, accueillent des jardiniers pour les aider à entretenir leur terrain. Cette présence utile crée un lien intergénérationnel, une dynamique d’échange solidaire, un nouveau type de rencontre et d’interactions sociales. C’est la naissance des Jardins Partagés.