Attention aux offres frauduleuses

Nous présentions il y a peu les tromperies qui s’invitent dans le digital et touchent l’univers des assurances. L’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), l’organe de supervision français de la banque et de l'assurance, multiple ses mises en garde dans une étude de Juin 2019.

Des fraudes de plus en plus nombreuses

Les tromperies s’insinuent sur internet augmentant le nombre d’offres frauduleuses à éviter. Une assurance aux conditions de rémunération plus que bénéfique pour le souscripteur, des conditions d’obtention facilitées et rapides… les offres se présentent comme exceptionnellement mais douteusement avantageuses. Les quelques frais à prévoir pour l’ouverture du dossier « factice », viennent alors enrichir les fraudeurs.
Ces derniers n’hésitent pas à usurper les identités d’organismes tels l’ACPR ou de diverses banques afin d’obtenir le sésame de leur escroquerie : les précieuses coordonnées bancaires ou directement les versements de fonds.
Les auteurs de ces escroqueries ne possèdent ni le droit ni le mandat pour proposer des services bancaires ou des contrats d’assurance.
Depuis le début de l’année, plus de 40 nouveaux cas de fraude révélés se sont ajoutés aux 80 déjà identifiés par l'ACPR: crédits en tout genre, livrets d’épargne, services de paiement ou d’assurance. Près de 150 noms d’entreprises factices proposant des services fallacieux ont été recensés. Ces fausses entreprises manipulent les souscripteurs avec un site internet arborant une façade prétendue « officielle », un numéro SIRET, une adresse mail etc.
Mais il n’est pas impossible de distinguer le vrai du faux. Plusieurs conseils et astuces sont indispensables pour vous permettre d’éviter les pièges des offres frauduleuses :

-          Ne jamais répondre à un mail ou cliquer sur le lien du mail. Ouvrez une page internet et recherchez alors le service officiel.
-          Ne fournir aucun document personnel (pièce d’identité, bulletin de salaire, justificatif de domicile, relevé d’identité bancaire…)
-          Aucune somme d’argent ne doit vous être demandée pour l’obtention d’un prêt ou le déblocage des fonds
-          Vérifier attentivement les autorisations de professionnel sur le site de l’ORIAS (https://www.orias.fr/) ainsi que les registre et liste des agents financiers et organismes d’assurances sur le site de l’ACPR (https://acpr.banque-france.fr).

Que faire en cas de fraude ?

Les victimes doivent déposer une plainte et peuvent contacter INFO ESCROQUERIES afin de signaler celle dont ils ont été la proie (portail officiel de signalement du Ministère de l'intérieur : 0805 805 817 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 18h30).