Quelles aides
suite au décès du conjoint ?

De nombreuses aides existent pour aider une personne dont les finances seraient plus que fragiles.


La première aide est la pension de réversion d’un salarié décédé de la part des régimes de retraite de base (Sécurité sociale) et des régimes de retraite complémentaires (Caisses de retraite).


L’allocation veuvage est une aide qu’il est possible demander au décès de son conjoint à la condition d’avoir moins de 55 ans et que ses ressources ne dépassent pas un certain seuil, à savoir 790€ par mois. Cette demande doit être réalisée à la caisse de retraite du conjoint décédé. Cette aide est au maximum de 632,19 € mensuel en fonction des ressources déclarées.