Qu'est-ce qu'une mutuelle ?

Une mutuelle intervient dans les domaines de la prévoyance et de l’assurance. Son activité se développe dans un cadre juridique qui lui est propre, le Code de la Mutualité, dont seules les mutuelles qui s’y rattachent ont le droit d’utiliser le nom de «mutuelle».

Une mutuelle est un organisme à but non lucratif, une société de personnes et non de capitaux. Sans  actionnaire à rémunérer ni obligation de profit, elle est uniquement tournée vers la protection et l’intérêt de ses adhérents.  C’est la différence principale entre une mutuelle et une société d’assurance ou une banque.

Historiquement, la Mutualité est le plus lointain mouvement social dans l’histoire de France, mentionné dès le XIVe siècle avec l’existence d’une société de secours mutuel. Mais c’est principalement au XIXe siècle qu’elle contribue à tous les grands progrès dans la protection sociale, des pensions de retraites à l’assurance maladie en passant par la protection maternelle et infantile et plus près de nous, le tiers payant. 

Aujourd’hui, les mutuelles couvrent 38 millions de français, ce qui constitue autant d’adhérents raillés aux valeurs mutualistes. Ces valeurs déterminent le fonctionnement des mutuelles et marquent clairement une différence avec les sociétés commerciales d’assurances.

Les Valeurs mutualistes

La Solidarité

Tous les adhérents ont le droit d’être couvert par une mutuelle qui s’interdit toute discrimination pour des raisons d’âge, de revenu ou de santé. Chaque mutuelle met en place un fond spécial, en vue de venir en aide aux adhérents rencontrant des difficultés financières ponctuelles ou imprévues.

La Liberté

Les mutuelles sont libres et ne dépendent d’aucun pouvoir politique, financier ou religieux.

La Démocratie

Les représentants et responsables mutualistes sont élus démocratiquement en Assemblée générale, par les adhérents, selon le principe un homme, une voix. La gouvernance est donc entre les mains des adhérents bénévoles, la mutuelle leur appartient.

La Responsabilité

Par la transparence de son fonctionnement et son mode de gouvernance, la mutuelle incite à la rigueur contre les pratiques déraisonnables et strictement lucratives. Les obligations de prudence financière strictes auxquelles elle se plie garantissent les intérêts des adhérents.